L'obligation de ramonage

 

 

Tous savoir sur le ramonage


L’entretien d’une cheminée ou d’une chaudière à bois consiste essentiellement a procéder au ramonage des conduits d’évacuation.


En effet les fumées issues de la combustion du bois se refroidissent dans le conduit d’évacuation et se dépose sous la forme de suie. S’il y a trop de suie celle-ci peut se renflammer et provoquer un feux de cheminée.

Il est donc nécessaire de procéder au ramonage pour enlever cette suie.

Le ramonage consiste à passer un hérisson dans le conduit de la cheminée pour décoller la suie par action mécanique.

Le ramonage est obligatoire au minimum deux fois par an pour les conduits pour les cheminées, les poeles ou les chaudières a bois. Votre assureur pourra vous demander le certificat de ramonage en cas d’incendie ou problème. Si vous le faite vous-même et que vous n’avez pas de certificats de ramonage, votre assureur pourra invoquer un défaut d’entretien et minoré ses remboursement.

Il est donc préférable de faire effectuer le ramonage par un professionnel. D’autant plus que le coût d’un ramonage est relativement modéré.

La bûche ramoneuse


Il faut savoir qu’une buche de ramonage ne remplace pas le ramonage mécanique. Celui-ci est obligatoire même si vous utilisé une de ces bûche. Les éventuels certificats livrés avec la buche n’auront pas de valeur auprès de votre assurance en cas de problème.

Enfin l’efficacité de ces buches n’a pas clairement été prouvé et leur fonctionnement est sérieusement mis en doute.